Herbert Schuch

Piano

Avec l’élaboration dramaturgique des programmes de ses concerts et de sa discographie, HERBERT SCHUCH occupe une place remarquée parmi les pianistes les plus intéressants de sa génération. Distingué déjà en 2012 par le prix ECHO-Klassik pour son enregistrement des quintettes de Mozart et de Beethoven, un deuxième ECHO-Klassik lui est discerné en 2013 pour son enregistrement du concerto pour piano de Viktor Ullmann et du concerto pour piano n° 3 de Beethoven. Son répertoire gravé est édité chez OehmsClassics.

Invité par des orchestres tels que le London Philharmonic Orchestra, la Camerata Salzburg, le Residentie Orkest Den Haag, les Bamberger Symphoniker, la Philharmonie de Dresde, les Orchestres radiophoniques HR, MDR, WDR, und DR, Herbert Schuch entretient une fructueuse collaboration avec des chefs comme Pierre Boulez, Andrey Boreyko, Jun Märkl, Yannick Nézet-Séguin, Jonathan Nott.

Il est régulièrement l’hôte de festivals tels que le Kissinger Sommer, le Rheingau Musik Festival, le Klavier-Festival Ruhr et des Salzburger Festspielen.

Né à Timisoara (Roumanie) en 1979, Herbert Schuch commence à étudier le piano dans sa ville natale. Etabli depuis 1988 avec sa famille en Allemagne, il poursuit sa formation pianistique d’abord auprès de Kurt Hantsch et plus tard avec Karl-Heinz Kämmerling au Salzburger Mozarteum. Dans son jeune âge la rencontre et le travail avec Alfred Brendel l’ont particulièrement marqué.

Il a fait sensation sur le plan international en remportant en l’espace d’un an trois concours importants: le concours Casagrande, le London International Piano Competition et le Concours international Beethoven de Vienne.

Herbert Schuch s’engage dans le projet « Rhapsody in School » dont la vocation est de propager la musique classique dans les écoles.

www.herbertschuch.com